C·A·P Home > Aktuell > Events > 2012 > Coopération universitaire entre l’Allemagne et la Tunisie

Coopération universitaire entre l’Allemagne et la Tunisie

Séminaire «Science politique appliquée» à Tunis

17.02.2012 · C·A·P


< Vorige NewsNächste News >

Le Département de Science politique de l’Université de Munich (Center for Applied Policy Research C·A·P) a organisé un séminaire de Science politique appliquée à Tunis intitulé «La Tunisie, l’Allemagne et l’Europe à l’heure du changement – Processus de transition, organisation de l’Etat et partenariat euro-méditerranéen». L’objectif de ce séminaire interactif, pluridisciplinaire et orienté vers la pratique, était d’examiner des questions politiques et socio-économiques relatives au processus de transition tunisien, d’une part, et de développer des compétences analytiques et méthodologiques d’autre part. Trente-cinq étudiants tunisiens de niveau Master et Doctorat provenant de différents domaines (science politique, droit, sciences sociales, journalisme et études allemandes) ont participé au séminaire. Les cours ont été enseignés par Reinhardt RUMMEL et Edmund RATKA de l’Université de Munich, qui ont dirigé ce projet, ainsi que Thando SILILO (Université de Munich) et Mathieu ROUSSELIN (Université Saint-Gall/Suisse).

Les universités tunisiennes participantes étaient:

  • Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
    (représentée par Hatem MRAD et Wafa MASMOUDI)

  • Faculté de Droit et Sciences Politiques de Tunis el Manar
    (représentée par Chafik SARSAR)

  • Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de l’Université La Manouba
    (représentée par Hedi FERCHICHI et Mounir FENDRI)

  • Institut de Presse et de Sciences de l’Information (IPSI) de l’Université La Manouba (représenté par Moez BEN MESSAOUD et Jamal ZRAN)

  • Institut National du Travail et des Etudes Sociales (INTES) de l’Université Carthage (représenté par Abdessatar MOUELHI)

Les thèmes majeurs du séminaire étaient: le développement de la constitution et des institutions étatiques, la société civile, les média et les partis en tant qu’acteurs dans la démocratie, ainsi que les relations de la Tunisie avec l’Allemagne et l’Europe. Outre la transmission de clés d’analyse, le séminaire a mis l’accent sur le travail en petits groupes, afin d’encourager la créativité, une démarche autonome et un apprentissage pratique. Ainsi, les étudiants ont pu apporter, d’une manière structurée, leurs expériences et connaissances, et travailler ensemble à trouver des solutions pour les défis actuels que connaît la Tunisie.

Un autre élément clé du séminaire était les discussions avec des praticiens, parmi lesquels figuraient des représentants du projet d’énergie solaire DESERTEC, du GIZ (Agence allemande pour le développement) et DEUTSCHE WELLE (média allemand). Cet événement constitue le premier séminaire international de science politique destiné expressément aux étudiants dans la Tunisie postrévolutionnaire. La séance de clôture a accueilli les étudiants et les professeurs des universités participantes. Etaient également présents des représentants d’institutions publiques et internationales, dont Elena HERMANNS du DAAD (Service d'Echange Académique Allemand), Anis BEN AMOR de la Fondation allemande Friedrich-Naumann et Amel FANTAR de l’Institut Goethe. Cette séance finale a été introduite par un discours du Directeur pour la Coopération internationale du Ministère de l’enseignement supérieur, Jelel EZZINE.

Un rapport de presse sur le séminaire est disponible en langue arabe sur le site de la DEUTSCHE WELLE.


Laboratoire d’idées: les étudiants présentent leurs travaux devant les professeurs des universités tunisiennes et des représentants des institutions tunisiennes et allemandes.


Théorie et pratique: Mathieu ROUSSELIN explique le rôle du citoyen dans la démocratie d’un point de vue politologue ; Thando SILILO montre, à travers l’exemple de Munich, comment une commune peut impliquer les citoyens dans la vie politique.


Organisation de l’Etat en Allemagne et en Tunisie: un groupe de travail anglophone traite la question des services publics et le concept de «public-private-partnership». En arrière-plan, le groupe de travail germanophone discute du modèle de l’économie sociale du marché.


Mettre en pratique des compétences journalistiques: les étudiants évaluent la couverture médiatique dans la presse tunisienne.


Appliquer la méthodologie de science politique sur le cas de la Tunisie: un groupe d’étudiants travaille sur les clivages des partis politiques tunisiens.


Comprendre et évaluer la coopération internationale: Marion GEISS, de la GIZ à Tunis (Agence allemande de développement), présente des projets portant sur le développement en Tunisie et en discute avec les étudiants.


Dialogue entre les milieux académique et économique: Edmund RATKA de l’Université de Munich introduit René BUCHLER, le coordinateur régional du projet d’énergie solaire DESERTEC.


Intérêt public: Reinhardt RUMMEL de l’Université de Munich en entretien avec la journaliste Mabrouka KHEDIR, au sujet de la coopération universitaire entre la Tunisie et l’Allemagne.


Un projet pionnier de la coopération universitaire tuniso-allemande: Jelel EZZINE, du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, salue l’organisation du séminaire et l’engagement des participants.


Promouvoir l’échange et la rencontre: grâce au travail intensif commun pendant quatre jours, les étudiants de différentes disciplines et facultés créent de nouveaux réseaux.


News zum Thema


First expert papers calling for policy reforms in Tunisia published
Key challenges in the policy fields of women’s rights, local corruption and entrepreneurship
14.09.2016 · C·A·P

no-img
Tunisia, Egypt and Morocco
Precarious stabilisation under different circumstances
14.04.2015 · By Michael Bauer / Orient (II/2015)

no-img
Deutschlands Friedensstrategie – Modell für den Nahen Osten
Ein Gastbeitrag von Werner Weidenfeld
21.02.2015 · tagesspiegel.de

no-img
Tunesien und Ägypten: Jahresbilanz 2014
C·A·P Working Paper von Michael Bauer
22.01.2015 · C·A·P

no-img
Isis-Terror: Droht ein Flächenbrand im Nahen Osten?
Statements von Nahost-Experte Michael Bauer
24.06.2014 · 1&1 Nachrichten

Webdesign EGENCY München